Interview de Nicolas Gachoud, DNA Studio

Aujourd’hui, c’est Nicolas Gachoud qui se prête au jeu de l’interview. Ancien étudiant de la HEG-FR et membre fondateur de la société DNA Studios, Nicolas nous fait part de son parcours à la HEG-FR et nous parle de la création de sa startup DNA Studios. La société est active dans le domaine du multimédia et du développement d’applications sur plateforme mobile.

DNA Studios a notamment développé divers jeux vidéo tel que le jeu « Dans Ton Quiz », jeu qui a été élaboré en collaboration avec la RTS et Couleur3.

Présentez-vous brièvement ainsi que votre société.

Je m’appelle Nicolas Gachoud. Je travaille comme développeur au sein de la société DNA Studios. Dans le cadre de ma formation, j’ai fait l’école des métiers en informatique à Fribourg suivi de la HEG-FR en cours d’emploi.

Tout a commencé fin 2012 lors du lancement du projet « Call for Projects : Swiss Games 2012/2013 » par Pro Helvetia et la fondation Suisa dans le cadre du Festival du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF). Cet événement consistait à faire un appel à projets pour jeux vidéo suisses novateurs répondant à des exigences artistiques. C’est à ce moment-là que les futurs associés de DNA Studios ont décidé de créer un prototype de jeu pour mobiles et tablettes afin de participer à ce concours

Le développement du jeu « Antyz » commença. « Antyz » ainsi que 6 autres projets concurrents ont été retenus pour bénéficier d’une aide financière au développement.

Début 2012, David, Martin, Nathanaël et Nicolas ont décidé de fonder la société afin de continuer le développement du jeu « Antyz ». DNA Studios a ensuite élargi ses domaines d’activités afin de pouvoir continuer le financement et le développement du jeu en parallèle.

Au mois de mars 2014, avec le soutien de Pro Helvetia, DNA Studios a eu la chance de pouvoir participer à la GDC (Game Developer Conference) à San Francisco afin d’y présenter le projet « Antyz ». Ce salon est un des plus grands rassemblements du monde dans le domaine du jeu vidéo et réunit chaque année de nombreux acteurs du domaine venant des 4 continents. DNA Studios a récolté de nombreux feedbacks positifs et pistes d’amélioration. Le développement a abouti à une version Beta du jeu en été 2014.

En automne 2014, la société a été contactée par la RTS dans l’idée de développer un Quiz musical appelé « Dans Ton Quiz » basé sur le contenu de la chaîne radio Couleurs3. Une collaboration entre les 2 parties commença et le jeu sortit dans les stores début février 2015.

En novembre 2015, DNA Studios a sorti « Antyz » en version finale. Le jeu compte aujourd’hui 500’000 téléchargements sur iOS et Android.

En 2016, la société a à nouveau collaboré avec la RTS pour développer un « Serious game » appelé « Datak » afin d’accompagner une enquête sur la protection des données.

n

Les associés de la société DNA Studio, de gauche à droite : Nathanaël Monney, Martin Charrière, David Hofer et Nicolas Gachoud

Qu’est-ce qui vous a donné envie de créer votre startup ? D’où vous est venue l’idée d’un tel projet ?

Tout d’abord amis, nous avions tous envie de pouvoir un jour développer un jeu vidéo. En 2012, le Festival du Film de Neuchâtel a lancé un projet intitulé « Call For Project : Swiss Games 2012/2013 » en collaboration avec Pro Helvetia. Le projet consistait à mettre en concours divers prototypes de jeux vidéo suisses et de fournir une aide financière pour les meilleures soumissions.

Nous avons présenté le premier prototype de « Antyz » et avons été sélectionnés pour toucher une aide au développement. Après discussion, nous avons décidé d’utiliser cet argent pour lancer la société et de nous consacrer à 100% au développement de la startup.

Comment vous est venu ce nom pour votre société ?

Entre les associés. Nous venions de domaines différents du multimédia : programmation, web, cinéma, animation, illustration.

Nous avons pensé que nous pouvions l’imager en disant que c’est l’ADN du multimédia. De plus, dans ADN (DNA en anglais), nous retrouvions pas mal de lettres de nos prénoms.

Pourquoi avoir choisi le développement d’applications mobiles (entre autres) ?

Pour commencer à développer des jeux vidéo, le marché du mobile est super intéressant. Il y a énormément de joueurs et il est plus facile de mettre un produit sur iOS ou Android sachant que Google et Apple s’occupent de la distribution pour un coût modeste d’environ 100 CHF par an.

Mais les choses changent et le marché du jeu mobile a ses avantages et ses inconvénients. A l’avenir, nous aimerions nous développer sur d’autres plateformes telles que consoles et PC.

Quels sont vos clients ? Qui vous contactent pour des mandats / projets ?

Nous avons collaboré sur divers projets avec la RTS. Nous avons tout d’abord créé « Dans Ton Quiz » qui est un quiz musical avec, comme but, de présenter le contenu de la chaine radio Couleur3 dans une ambiance fun et ludique.

Avec la RTS, nous avons aussi collaboré sur la réalisation d’un « Serious Game » pour une enquête qui s’est déroulée sur une période d’un an et demi sur la sécurité des données. A la base, le thème abordé par l’enquête n’est peut-être pas des plus accessibles. Nous avions comme challenge de présenter l’information sous une forme ludique et simple de compréhension pour le grand public.

Nous avons aussi collaboré avec une société zurichoise qui développe une plateforme multi-joueurs appelée AirConsole. Nous avons développé 3 jeux pour eux.

Quel est le rôle de votre apprentissage à la HEG-FR dans la mise en place de votre société ?

A la HEG-FR, nous avons vu différents outils que nous pouvons mettre en place dans certaines situations. Dans le cadre de nos projets de Bachelor, David et moi avons réalisé une stratégie globale de l’entreprise ainsi qu’un plan marketing pour la sortie de notre produit « Antyz ».

Les cours de fiscalité et de droit nous ont aussi apporté divers éléments quant à nos droits et nos obligations.

Nous avons aussi appris divers outils de gestion de projet comme la méthode SCRUM Agile. Pour en savoir plus, nous avons été suivre une formation complémentaire.

Comment voyez-vous l’avenir de votre startup dans 5 ans ?

Nous aimerions nous spécialiser toujours plus dans le développement de jeux vidéo en Suisse et la vidéo d’animation. Nous aimerions proposer à nos clients des solutions numériques créatives sur mesure.

Par la suite, selon la tournure des projets, nous souhaiterions accueillir un ou deux nouveaux collaborateurs mais nous aimerions rester une petite équipe.

Quels sont vos plus grandes réussites ?

Le développement et la promotion de notre premier jeu vidéo mobile « Antyz » qui affiche aujourd’hui 500’000 téléchargements.

Le développement du jeu « Dans Ton Quiz » en collaboration avec la RTS et Couleur3 avec aujourd’hui près de 20’000 comptes.

Le développement du « Serious Game Datak » avec la RTS et l’émission « On en parle ». Sorti le 13 décembre 2016, il compte aujourd’hui plus de 20’000 visiteurs.

Quels sont les conseils que vous pouvez donner à un étudiant de la HEG-FR qui souhaiterait se lancer dans le domaine de l’entreprenariat ?

Je pense qu’un point très important c’est d’y croire et d’être persévérant. Le moral n’est pas toujours au top mais la force d’une équipe permet de garder une bonne motivation.

Après, il faut une once de folie pour choisir de se lancer, c’est un pas à faire !

Daniel Jolliet,

logo MSO (2)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s